FORMULES 20

                                 CE QUE LES FORMES VEULENT DIRE/

                                                     WHAT FORMS MEAN
 

SOUS LA DIRECTION

 DE

                          cover image for Chris Andrews

                                            CHRIS ANDREWS                               

                                    (University of Western Sydney, Australia)

 

 

REVUE DES CRÉATIONS FORMELLES

 

 ISBN: 978-1-937030-69-8


 

Certaines créations formelles nous encouragent à attribuer du sens aux formes mêmes. D’autres, semble-t-il, résistent à de telles attributions et privilégient des fonctions non-sémantiques de la forme, que ces fonctions soient purement génératrices (la forme comme machine à écrire, ou « vaccin de la page blanche » selon l’expression de Jacques Jouet), psychologiques (déjouer l’autocensure), ou sociales (servir de support à des pratiques partagées). Pour son numéro 20 (2016),Formules souhaiterait inviter les chercheurs à réfléchir au sémantisme de la forme. Plus précisément, nous proposons aux contributeurs les questions suivantes comme points de départ:

 

— Comment est-ce que les formes peuvent signifier ?

— Les formes signifiantes sont elles forcément mimétiques ?

— Y a-t-il une tension entre la forme comme porteuse de sens et la forme comme opératrice d’une fonction non-sémantique ?

— Comment est-ce que les fonctions de la forme ont changé au cours de l’histoire littéraire et culturelle ? Peut-on parler d’une évolution historique de la forme sémantisée vers la forme génératrice ?

— Faut-il essayer de tracer des limites aux lectures symptomatiques ou numérologiques de la forme, ou au contraire accepter les risques de « dérapage surinterprétatif » (Claude Burgelin) ?

— Dans la recherche d’un « sens formel » (Jacques Roubaud) ou d’æncrages (Bernard Magné), quel statut faut-il accorder aux paratextes ?

— La lecture des formes comme éléments signifiants renforce-t-elle le statut de l’auteur ? Conduit-elle au biographisme ?

 

Il s’agira de prendre la mesure de la diversité d’emplois auxquels se prêtent les formes et les contraintes, et de voir comment ces emplois s’allient, s’opposent, et s’organisent, tout en anticipant leur multiplication et diversification futures.

 

 

Une publication de l'Agence Nationale de la Recherche et des Presses Universitaires du Nouveau Monde.

 

 

cover image for Chris Andrews

 

Chris Andrews was born in Newcastle, Australia, in 1962. He studied at the University of Melbourne and taught there, in the French program, from 1995 to 2008. He is now teaching at the University of Western Sydney, where he is a member of the Writing and Society Research Center. As well as translating books by Roberto Bolaño and César Aira for New Directions, he has published a critical study (Poetry and Cosmogony: Science in the Writing of Queneau and Ponge, Rodopi, 1999) and a collection of poems (Cut Lunch, Indigo, 2002).